les livres

Découvrez le guide véranda et le Festival avec 592 et 352 pages ...

fabricant,veranda,01,magazine

voir les livres

les magazines

Les magazines Réussir sa Véranda sont la référence en France.

magazine,véranda

voir les magazines

fabricants

Le fabricant de véranda référencé s'est engagé dans une démarche de qualité.

fabricant, installateur,véranda

voir les fabricants

informations

Demande d'informations, de documentation, d'un prix...

devis,tarif,véranda

demande gratuite


6 bonnes raisons de construire une véranda.

la ventilation :


ventilation,veranda,renson
  • Le confort intérieur de la véranda est soumis à la gestion des apports solaires par une régulation intelligente de la chaleur et de la lumière qu’ils procurent. Mais ce principe fondamental ne peut être dissocié de deux autres principes complémentaires : l’amenée d’air frais et neuf en permanence et l’évacuation de l’air vicié et chaud. Par la combinaison de ces trois principes on obtient une température agréable, une clarté adéquate et une aération régulière et suffisante pour éviter la présence d’humidité, de condensation ou de particules polluantes dues aux activités domestiques.
    L’ouverture des ouvrants de façade ou de toiture permet une aération rapide et intense de la pièce. Mais en hiver, ou par temps froid, la soudaine différence de température nécessite une utilisation coûteuse du chauffage pour retrouver la température souhaitée à l’intérieur. L’installation de grilles de ventilation naturelle, intégrées soit dans les parties basses des menuiseries des ouvrants et en dessous de toiture, soit latéralement pour une circulation d’air transversale, autorise une circulation d’air nécessaire et souvent suffisante pour conserver un climat sain dans la véranda même en cas d’absence prolongée et donc de fermeture de longue durée.
    Lorsque cette circulation d’air s’avère insuffisante (à cause de la taille de la véranda, de son exposition, du climat particulier par exemple), l’installation d’un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) peut s’avérer un moyen efficace de lutter contre l’effet de serre et de réguler le taux d’humidité dans l’extension.

  • POURQUOI VENTILER ? :
    Préserver sa véranda et sa santé !

    Quel que soit l’endroit où elle est construite, une pièce fermée non chauffée est susceptible de générer de l’humidité et de la condensation, toutes deux ennemies reconnues des profilés métalliques, même si ces derniers sont, comme tous les profilés actuels, à rupture de pont thermique. Lorsqu’un système de ventilation naturelle (grilles intégrées) ou mécanique (VMC) est installé, la circulation d’air permet de remplacer une quantité d’air intérieur par une égale quantité d’air venant soit de l’extérieur soit d’un local voisin, plus sec. Cette circulation agit sur les condensations mais aussi sur d’autres paramètres comme le taux d’hygrométrie, la pression atmosphérique ou encore la concentration de gaz carbonique (CO2) dans la pièce.
    La régulation de ces éléments permet de conserver son habitat en bon état. D’autre part, une pièce chauffée ou dans laquelle s’affairent plusieurs personnes, nécessite une évacuation de l’air chaud et pollué au profit d’une amenée d’air frais pour garantir un climat intérieur agréable et sain. Cette ventilation permet de se préserver des nombreux acariens, qui se développent dans les rideaux, tapis, moquettes, voire des moisissures dues à l’humidité, tous ces aléas pouvant entraîner des dégradations de santé pour les occupants sous forme de foyers infectieux : rhumes, allergies, asthme, ou autres problèmes respiratoires.

  • LA VENTILATION NATURELLE:
    De par son concept la véranda est une ouverture sur l’extérieur et les échanges d’air entre l’intérieur et l’extérieur par les ouvrants de façade sont quasi permanents. Toutefois, notamment l’hiver, ou durant une absence prolongée quelle que soit la saison, la fusion des espaces est moins fréquente. On notera que l’ouverture totale des ouvrants, même sur une courte durée, crée un refroidissement important de la température intérieure et nécessite une forte consommation d’énergie et un coût élevé pour retrouver la température initiale dans la pièce. De ce fait, l’installation à minima d’un système de ventilation naturelle s’avère indispensable. Celui-ci se décline en trois sortes de modèles :
    - La ventilation est dite transversale : Les grilles d’entrée et de sortie d’air sont installées de part et d’autre sur les pignons.
    - La ventilation est dite diagonale : Les grilles d’entrée sont installées en partie basse de la façade et celles de sortie sont situées en dessous de toiture des pignons.
    - La ventilation est dite verticale : Les grilles d’entrées sont placées en façade (le plus souvent dans les menuiseries des ouvrants) et un extracteur d’air est situé en sommet de toiture.

    En raison de la montée de l’air chaud et vicié ces trois formes de systèmes obéissent aux trois mêmes principes fondamentaux :
    - Les grilles d’entrée d’air doivent se situer au plus bas tandis que les grilles de sortie et les extracteurs doivent se situer le plus haut possible.
    - L’espace entre les grilles d’entrée et de sortie doit être au minimum de deux mètres.
    - La surface des grilles de sortie doit être au moins une fois et demie plus importante que celle des grilles d’entrée.

    Lorsque ces trois principes sont respectés, l’efficacité du système est parfaitement reconnue. Selon le climat de la région certains modèles de grilles sont équipés d’une moustiquaire intégrée pour empêcher l’intrusion d’insectes ou de nuisibles ou encore d’un clapet souple auto-réglable pour atténuer les variations de froid ou de vent. Cette ventilation naturelle possède d’autres atouts : Elle ne consomme pas d’électricité, elle demande très peu d’entretien, elle est silencieuse et son coût est peu élevé ! Quelques exemples de produits pour une bonne ventilation naturelle…
    Parmi les leaders du marché, la société RENSON, installée à Waregem en Belgique est spécialisée dans la ventilation et la protection solaire. Son concept « Healthy Véranda Concept » est spécialement conçu pour offrir un climat sain et confortable à l’intérieur de la véranda quel que soit son lieu d’implantation. Le choix de l’orientation de la pièce et d’un vitrage performant en matière d’isolation thermique et de contrôle solaire sont deux facteurs incontournables de la réussite auxquels s’ajouteront les trois facteurs suivants : un système d’amenée d’air frais, un système d’évacuation de l’air chaud et humide et une protection solaire adéquate. Pour ce faire RENSON fabrique et commercialise un système d’amenée d’air continue et régulière : « THM 90 », nouvelle version améliorée du « TH 90 ». Sa faible épaisseur a été conservée mais une languette auto-réglable a été intégrée dans le clapet de fermeture. En cas de vent, le débit d’air reste ainsi constant, ne provoquant pas de courants d’air, ni d’entrées massives d’air froid. D’un profil extérieur estampé, garantissant solidité et stabilité, le « THM 90 » dispose d’un profil intérieur perforé qui assure la fonction de moustiquaire. Pour l’évacuation de l’air chaud et humide, le système « THK 170 » est une grille à placer au plus haut, en toiture de la véranda. Cet aérateur convient à toutes les structures, aluminium, bois, acier et PVC dotées d’un remplissage en verre ou en panneaux sandwich. Il peut se placer sur toutes les toitures avec une inclinaison minimale de 6° ou sur des parois verticales. Ce concept solutionne les problèmes d’intégration des aérateurs en partie haute des châssis cintrés ou avec petits bois. Le dernier rouage de cette recherche de confort et de bien être consiste à installer une protection solaire extérieure de toiture comme « Végascreen »ou « Top Fix Max ».
    Autre exemple, l’aérateur « Aurassa » de la société PROFILS SYSTEMES assure une bonne ventilation lorsque portes et fenêtres sont fermées. Son apport d’air sain réduit l’humidité et limite le phénomène de condensation. Son design et son faible encombrement permettent de conserver l’harmonie de la façade. Il s’adapte à toutes les ouvertures de véranda.

  • LA VENTILATION MECANIQUE:
    Il arrive qu’en raison d’une exposition à des conditions climatiques particulièrement rudes, de dimensions très importantes de l’extension, ou encore d’activités telles que cuisine ou piscine par exemple, pratiquées dans la véranda, le système de ventilation naturelle soit insuffisant et nécessite l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée qui augmentera le niveau d’efficacité. Un extracteur d’air motorisé, idéalement placé en toiture, évacuera plus rapidement et de façon plus intensive l’air montant, chaud et humide. Cet extracteur sera d’autant plus efficace s’il est couplé avec une commande automatique (hygro-thermostatique) qui déclenche la mise en route de l’extracteur en fonction du taux d’humidité ou de la température intérieure. La société RENSON propose une ventilation contrôlée avec sa gamme « Airtop » (I et II). Un appareil « Airtop II » convient pour un volume de véranda allant jusqu’à 100 m3. Cet extracteur d’air mécanique permet de ventiler en toute sécurité, sans risque d’effraction, sans passage d’insectes et assure une étanchéité parfaite à l’eau de pluie. En contrôlant la ventilation il permet aussi de réaliser de substantielles économies. Autre atout d’ « Airtop II», il s’intègre facilement dans tous les types de vérandas. Il peut se placer sur un toit en pente dès 10° ou dans les montants latéraux et il est livré avec un panneau sandwich (plaque d’aluminium de 2x2 mm avec de la mousse PUR) encastré tel un vitrage. Ses clapets intérieurs et extérieurs sont à commande électrique (interrupteur manuel 3 positions ou commande hygro-thermostat ATCOM) et ne demandent pas d’entretien.

  • LA VMC SIMPLE FLUX:
    La protection de l’environnement est devenue l’un des axes majeurs de notre société. Les systèmes de ventilation proposés par les industriels se doivent donc d’être peu énergivores et écologiques. La VMC est un système motorisé qui permet le renouvellement de l’air à l’intérieur des pièces de la maison et dans la véranda. La VMC simple flux fonctionne en continu. L’air frais pénètre par les entrées d’air prévues à cet effet puis il est rejeté dans les bouches d’extraction reliées à un petit moteur. Il existe deux types de VMC simple flux :
    - La VMC simple flux auto-réglable dans laquelle le débit d’air est constant quelles que soient les conditions climatiques et le nombre de personnes présentes.
    - La VMC simple flux hygro-réglable pour laquelle le débit d’air frais varie en fonction du taux d’humidité à l’intérieur de la pièce. Elle existe en deux versions : Le débit des bouches d’évacuation se règle automatiquement en fonction de l’humidité de l’air (hygro A), ou les entrées d’air sont elles aussi équipées d’un réglage automatique (hygro B).
    Voici quelques exemples de modèles de VMC simple flux parmi les plus connues :
    1 : Simple flux auto-réglable :
    - Chez ALDES, « Mini Airvent 2 », « Circul’Air Compact », « Sekoia »…
    - Chez ATLANTIC, « Eolix »…
    - Chez NATHER, « Alineo 2 »…
    2 : Simple flux hygro-réglable :
    - Chez UNELVENT, « Kit VMC OZEO »…
    - Chez ATLANTIC « Kit VMC Hygrolix »…
    - Chez ALDES « Bahia Optima »…
    - Chez RENSON « « Xtravent Modus »… Ce dernier existe en modèle « Xtravent Eco Modus » qui rend le système « C+ » encore plus économe. Autre produit RENSON, la « Health Box », qui peut gérer la ventilation de 6 pièces de la maison (y compris la véranda) en même temps.
    Tous ces produits sont des solutions d’autant plus efficaces s’ils sont installés lors de la construction de l’habitat principal mais ils sont aussi adaptables en rénovation ou en extension.

  • LA VMC DOUBLE FLUX AVEC RECUPERATEUR:
    Le concept de la VMC double flux est idéal lorsque la maison et la véranda sont conçues en même temps car toutes les pièces sont concernées et mises en relation. La ventilation permet d’insuffler de l’air frais dans les pièces sèches et de l’extraire dans les pièces humides. Dans le cas d’une VMC thermodynamique, on associe un échangeur de chaleur et une pompe à chaleur afin de fournir en énergie le chauffage de la maison par temps froid et rafraîchir l’intérieur en été.
    Le concept « Véranda-Therm » de la société HELIOSTOCK combine un récupérateur automatique de chaleur qui fournit de la chaleur gratuite de la véranda vers la maison avec un extracteur automatique de chaleur qui assure la ventilation automatique et l’extraction de l’air chaud de la véranda vers l’extérieur. Cet équipement présente quatre innovations importantes :
    - Le réglage de la différence de température entre la véranda et la maison.
    - Le réglage maximum de la température dans la maison.
    - Le réglage de la température pour la mise en route automatique de la ventilation de la véranda.
    - La fonction automatique de l’extraction d’air chaud vers l’extérieur.